Un forum


 
AccueilPortailCalendrierFAQS'enregistrerGroupesRechercherConnexion

Partagez | 
 

 Votez pour moi !

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Jardy
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Votez pour moi !   Mar 4 Sep - 11:54

Arrêtez je m'en sors po..Sont tous chez moi entrain de "gueuler"..

Finalement j'ai acheté un truc..




Vi ..dans la chambre *..j'ai mis cycle *vu qu'y a plein de dépités..*


* et si çà chauffe trop..le cas L'Aurye mettre..

.................


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Votez pour moi !   Mar 4 Sep - 12:07

Ollyves a écrit:
Invovo a écrit:
Aurélia a écrit:
Invovo a écrit:
Des enseignants en moins, est ce que ça veut dire que l'on ne les verra plus dans les jeux télévisés .............ben zut alors ils étaient tellement performant

on les voit déjà pas dans les cours d'école... chez nous 1 enseignant pour surveiller 90 enfants avant l'entrée en classes scratch c'est pô un peu trop ?

peuvent pas être partout, il faut bien qu'ils préparent la prochaine destination de leurs vacances....ainsi que de trouver un motif pour la prochaine grève....bon je m'égare.......... affraid

Tu as oublié aussi qu'ils revendiquent aussi pour un âge de la retraite au moins égal à celui des retraités de la Marine Nationale !

Colomba Colomba
Revenir en haut Aller en bas
Jardy
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Votez pour moi !   Mar 4 Sep - 12:21

Ollyves a écrit:
Invovo a écrit:
Aurélia a écrit:
Invovo a écrit:
Des enseignants en moins, est ce que ça veut dire que l'on ne les verra plus dans les jeux télévisés .............ben zut alors ils étaient tellement performant

on les voit déjà pas dans les cours d'école... chez nous 1 enseignant pour surveiller 90 enfants avant l'entrée en classes scratch c'est pô un peu trop ?

peuvent pas être partout, il faut bien qu'ils préparent la prochaine destination de leurs vacances....ainsi que de trouver un motif pour la prochaine grève....bon je m'égare.......... affraid

Tu as oublié aussi qu'ils revendiquent aussi pour un âge de la retraite au moins égal à celui des retraités de la Marine Nationale !

alors çà c'est le pompon..



Revenir en haut Aller en bas
Ollyves
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Votez pour moi !   Mer 5 Sep - 18:22

L'autoritarisme de Rachida Dati exaspère et inquiète les magistrats
LE MONDE | 05.09.07 | 14h42 • Mis à jour le 05.09.07 | 14h42

Rachida Dati est la ministre la plus populaire - et l'une des seules visibles - du gouvernement. Sa cote de popularité est nettement moins forte chez les magistrats, dont elle est issue et dont elle a la charge. L'autoritarisme de celle qui s'est présentée, lundi 3 septembre, sur Canal+, comme "chef des procureurs" irrite les syndicats.

Comme l'a révélé LePoint.fr, deux nouveaux collaborateurs, Jacques Carrère (désormais chargé d'une mission) et Valérie Bonnard, ont quitté son cabinet, portant à sept le nombre des défections, depuis le départ de son premier directeur de cabinet, Michel Dobkine. "Une recomposition normale", pour le successeur de ce dernier, Patrick Gérard ; un signe nouveau de la fébrilité qui règne Place Vendôme, pour ses détracteurs.

"Si le directeur n'a plus le droit de réformer un tiers de son équipe, ce n'est plus un directeur de cabinet, explique Patrick Gérard. La plupart sont restés en place, mais il y avait des recompositions à faire. Cinq personnes s'occupaient de l'action pénale. Certains ne sont pas faits pour ce travail qui demande beaucoup de disponibilité." La nouvelle composition du cabinet a été publiée mercredi 5. Il comporte 18 membres dont 7 magistrats.

"Il y a une ambiance menaçante, lourde, un climat de peur", évoque un ancien du cabinet. Valérie Bonnard, en charge du dialogue social et des questions budgétaires, a été priée du jour au lendemain de ne pas revenir au bureau.

"CONCEPTION MONARCHISTE"

C'est la personnalité de la ministre qui est visée. Des témoins évoquent des scènes de colère, d'humiliation, dénoncent son autoritarisme. "Elle a une forme de brutalité qui inquiète, doublée parfois d'une confusion sur le fond des dossiers. Il faut que son entourage porte sans cesse ses défaillances et beaucoup ne l'ont pas supporté", souligne l'un de ses collaborateurs. "Son caractère autoritaire est un mythe. Elle est exigeante avec les autres comme avec elle-même", plaide Patrick Gérard.

Rachida Dati a un mode de fonctionnement inhabituel dans un ministère où l'on aime mettre les formes. L'administration y cultive une culture interne très hiérarchisée et relativement lente. "Elle a plutôt une culture de l'entreprise et du ministère de l'intérieur", note un conseiller de la Place Beauvau. Sans expérience politique et ministérielle, elle est entrée dans ses fonctions en choisissant d'y imposer son style et son "tempo", mot qu'elle répète très souvent. Elle a donc d'emblée voulu bousculer les habitudes, le rythme administratif, y compris sur des dossiers qui réclament parfois du temps et du doigté.

La convocation, le 29 août, du vice-procureur de Nancy, Philippe Nativel, en est l'illustration. Sur la foi d'un article de L'Est républicain, celui-ci a été aussitôt convoqué à la chancellerie avec sa hiérarchie, par le directeur des services judiciaires, à la demande de la ministre, et en présence du directeur adjoint de cabinet. Le ton de la rencontre fut glacial. Un procès-verbal de l'interrogatoire a été réalisé par une greffière. "C'était bien pour lui. On a découvert qu'il avait demandé à sa hiérarchie de démentir les propos qui lui étaient attribués. Il n'y a pas eu de sanctions", plaide Patrick Gérard.

Le débat sur la place des magistrats du parquet et l'autoritarisme de la ministre a été relancé quand elle s'est présentée comme "chef des procureurs" sur Canal+, lundi. "Ils sont là pour appliquer la loi et une politique pénale", a-t-elle précisé, en ajoutant : "La légitimité suprême, c'est celle des Français qui ont élu Nicolas Sarkozy pour restaurer l'autorité. Les magistrats rendent la justice au nom de cette légitimité suprême."

"On ne rend pas la justice au nom de Nicolas Sarkozy, on rend la justice au nom du peuple français", réplique Emmanuelle Perreux, présidente du Syndicat de la magistrature (SM, gauche), qui souligne que les procureurs ne sont pas "des préfets judiciaires". Laurent Bedouet, secrétaire général de l'Union syndicale des magistrats (USM, majoritaire), dénonce "une conception totalement monarchiste de la séparation des pouvoirs".

"Notre liberté de parole s'inscrit dans la loyauté de nos rapports hiérarchiques et le respect de notre devoir de réserve. Nous nous exprimons en conscience, et pas comme les porte-parole d'une autorité supérieure", explique Joël Guitton, président de la Conférence des procureurs, qui ne cache pas sa "préoccupation".
Raphaëlle Bacqué et Alain Salles
Revenir en haut Aller en bas
Ollyves
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Votez pour moi !   Mer 5 Sep - 18:26

Claude Chirac visée dans l'enquête sur les chargés de mission de la mairie de Paris
LEMONDE.FR avec AFP | 05.09.07 | 14h40 • Mis à jour le 05.09.07 | 16h33


La police financière a été chargée d'une enquête sur la fille de l'ancien président de la République Claude Chirac, dans le cadre du dossier des chargés de mission de la Mairie de Paris, a-t-on appris, mercredi 5 septembre, de source judiciaire. Les enquêteurs de la division nationale des investigations financières ont été mandatés par la juge d'instruction parisienne, Xavière Simeoni, qui instruit une information judiciaire pour "détournement de fonds publics".

L'hebdomadaire Le Point, qui évoque l'affaire dans son édition de jeudi, croit savoir que Claude Chirac va être "bientôt convoquée" par la juge Simeoni. La fille de l'ancien président est soupçonnée d'avoir été payée par une société privée alors qu'elle effectuait, de 1989 à 1993, des missions pour le compte de son père. Cette situation, qui pourrait être constitutive d'un abus de biens sociaux, n'aurait pris fin qu'en 1993, lorsque Claude Chirac est devenue salariée du RPR comme "conseillère en image".


QUATRE EX-DIRECTEURS DE CABINET DE M. CHIRAC DÉJÀ EN EXAMEN

L'enquête, ouverte depuis 1998 et validée intégralement par la Cour de cassation le 16 juin après quatre ans de batailles de procédure, menace Jacques Chirac lui-même, qui a perdu en juin l'immunité dont il bénéficiait en qualité de président de la République. Il sera très probablement auditionné, voire poursuivi dans ce dossier. En juillet, il a connu sa première audition en qualité de "témoin assisté" dans un autre dossier, visant des emplois présumés fictifs, instruit à Nanterre.

Le dossier de la juge Simeoni concerne une série d'emplois suspects accordés à des personnalités de la droite, ou à certains de leurs proches dans les cabinets de Jacques Chirac (1977-1995) et Jean Tiberi (1995-2001), sans que les salaires versés donnent lieu à une contrepartie pour la Ville de Paris. Les quatre directeurs de cabinet de Jacques Chirac à l'Hôtel de Ville de 1983 à 1995, Robert Pandraud, Daniel Naftalski, Michel Roussin et Rémy Chardon, sont déjà mis en examen pour "détournements de fonds publics", ainsi que Bernard Bled, qui fut celui de Jean Tiberi, maire de 1995 à 2001.
Revenir en haut Aller en bas
Ollyves
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Votez pour moi !   Mer 5 Sep - 23:51

L’un des fils de Nicolas Sarkozy cité devant la justice
LE MONDE |
04.09.07 | 10h04 • Mis à jour le 04.09.07 | 10h26

Jean Sarkozy, l’un des fils de Nicolas Sarkozy, fait l’objet d’une
citation directe, le 11 septembre, devant la 10e chambre du tribunal
correctionnel de Paris. Selon l’assignation, le 14 octobre 2005, place
de la Concorde à Paris, il aurait heurté avec son scooter l’arrière
d’une BMW conduite par M’hamed Bellouti. Il ne se serait pas arrêté, et
aurait eu "un geste offensant" à l’intention du conducteur.

M. Bellouti a pu relever le numéro d’immatriculation du scooter, l’a
transmis à sa compagnie d’assurances, la MAAF, qui aurait relancé à
trois reprises en 2006 Jean Sarkozy, sans obtenir de réponse de sa part.
M. Bellouti a donc chargé ses avocats de faire citer à comparaître M.
Sarkozy. Quatre délits lui sont reprochés : délit de fuite, défaut de
maîtrise de son véhicule, non-respect des distances de sécurité et
dégradation légère de la voiture. M. Bellouti réclame 260,13 euros pour
des frais de réparation, ainsi que la somme de 4 000 euros à titre de
dommages et intérêts.
Revenir en haut Aller en bas
delia
3eme Place au Classement du Forum
3eme Place au Classement du Forum
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1307
Age : 64
Localisation : Haute Loire
Emploi : Formatrice
Loisirs : mosaique musique jardinage
Date d'inscription : 04/01/2007

MessageSujet: Re: Votez pour moi !   Mer 5 Sep - 23:55

Oui , ce fait "divers" a été dit sur un journal de France Inter hier après midi et depuis plus rien sur aucun média télévisé ni sur france inter d'ailleurs
Le fils de Sarko devrait arrêter de fréquenter les frères de Rachida, non mais quand même Colomba

_________________
Toujours à l'est, c'est déjà l'ouest
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Votez pour moi !   Jeu 6 Sep - 14:28

Dans un journal français, portrait assez réaliste de notre Maire de Huy, surnommée Mémé Zinzin.....
http://www.spcm.org/Journal/spip.php?breve967

Tout commentaire sera le bienvenu..... Colomba
Revenir en haut Aller en bas
Ollyves
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Votez pour moi !   Ven 7 Sep - 8:01

Pour ceux qui mettraient en doute l'existence d'un premier ministre....

Rama Yade fait une sortie critiquée
Sa visite aux squatteurs lui a valu les reproches de François Fillon.
Par ALAIN AUFFRAY
QUOTIDIEN : vendredi 7 septembre 2007

C’est ce qui s’appelle se faire remonter les bretelles… Hier, le Premier ministre François Fillon a sèchement recadré Rama ­Yade, sa secrétaire d’Etat aux Droits de l’homme, symbole du gouvernement d’ouverture, fautive à ses yeux d’avoir rendu dans la matinée une visite improvisée aux campeurs expulsés d’Aubervilliers (lire ci-dessus).
«Concertation». En fin d’après-midi, François Fillon a convoqué la jeune ministre, qui n’a compétence ni sur le logement ni sur la précarité, pour lui faire savoir que, «à l’avenir, ce type de démarche devrait faire l’objet d’une concertation avec ses collègues du gouvernement». Son initiative avait auparavant été dénoncée par la mairie communiste de la ville comme un ­ «soutien affirmé aux squatteurs et une remise en cause d’une décision de justice prise par un juge indépendant».
La secrétaire d’Etat tentait hier de banaliser son initiative : «J’ai été sollicitée à plusieurs reprises par des associations. Je ne pouvais rester sourde.» D’origine africaine, comme la plupart des squatteurs, elle s’est dite «choquée» par le spectacle de ces expulsions : «Ce n’est pas bien que des enfants assistent à des scènes ­pareilles.» Elle assure qu’elle n’est venue que pour «comprendre» et ajoute cette précision : «Je ne suis pas venue en tant que ministre, mais en tant que secrétaire nationale de l’UMP.» Tout en se défendant de toute arrière-pensée «politicienne», Rama Yade tire à boulets ­rouges sur la gauche en général, et les commu­nistes en particulier : « Ils sont bien mal placés pour nous faire la morale et nous donner des leçons sur le logement.»
«Admirablement». Quelques heures plus tôt, la secrétaire d’Etat était à Asnières (Hauts-de-Seine), autre ville confrontée à des problèmes d’expulsion. Selon elle, le maire UMP Manuel Aeschlimann aurait, lui, «admirablement» géré la crise. Un rapide survol du dossier suffit pourtant à démontrer que les situations des sans-logis d’Asnières et d’Aubervilliers ne sont pas comparables. Et, à Asnières, les expulsés sont restés trois semaines à la rue avant que la mairie ne s’occupe de leurs cas…
Revenir en haut Aller en bas
Aurélia
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Votez pour moi !   Ven 7 Sep - 8:25



Allez j'vais faire dans le plus léger...

Deux voleurs à la portière attaquent une voiture de police banalisée à Nice
NICE (AFP) - Deux adolescents niçois de 16 ans ont tenté de commettre un vol à la portière dans la nuit de samedi à dimanche sans savoir qu'ils s'attaquaient à une voiture de police banalisée où se trouvaient quatre agents qui les ont interpellés, a-t-on appris lundi de source policière.

c'est pô la bonne rubrique
Revenir en haut Aller en bas
Jardy
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Votez pour moi !   Ven 7 Sep - 11:45

j'ai un "s'coupe.."




Voui Aurélia roule à droite..le problème c'est qu'elle risque de filer ..à l'Anglaise..
Revenir en haut Aller en bas
Aurélia
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Votez pour moi !   Dim 9 Sep - 14:36

Ce matin, dans l'émission Thé ou Café sur le Canada, un étudiant Sces Po expliquait le fonctionnement de sa fac... payant 2000 dollars canadiens pour une année de scolarité (1400€), les étudiants étants notés sur leur travail considèrent que leurs enseignants se doivent d'être tout autant bons qu'ils l'exigent de leurs élèves. Donc chaque enseignant est évalué par l'ensemble de ses élèves et l'académie récupère ces évaluations pour faire le point concrêtement sur ses employés.

Moi, très personnellement je trouve cela très bien. Je m'explique pour ne pas m'attirer les foudres. Je considère le métier d'enseignant très difficile concernant le nombre d'enfant (ou jeune) dans leur classe et les comportements difficiles de certains. Par contre, je trouve aussi que certains enseignants se la coulent douce (je dis bien certains et je ne généralise pas !) et se foutent royalement de savoir si leurs élèves progressent, comprennent, sont intéressés...

On demande à nos enfants de bien travailler à l'école. On leur explique pourquoi aussi. Mais on oublie aussi de leur dire que l'enseignant fait son métier, qu'il a des devoirs aussi...
Par exemple les gamins se font engueuler lorsqu'ils demandent qu'on leur explique à nouveau ("t'avais qu'à écouter")... alors qu'à mon sens, c'est le boulot du prof de bien expliquer, de re-expliquer...

Au Canada, un enseignant qui n'a pas de bons résultats se trouve sanctionné par sa hiérarchie... pourquoi pas chez nous ?


mon dieu, j'aurai mieux fait d'me taire moich
Revenir en haut Aller en bas
Jardy
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Votez pour moi !   Dim 9 Sep - 14:45

Bon j'ai arrêté de piccoler.. ..mais là je..BOIS.. ces paroles.. :D
Revenir en haut Aller en bas
PITICLINE
Bavard(e)
Bavard(e)


Féminin
Nombre de messages : 91
Age : 48
Localisation : Varsovie
Date d'inscription : 16/09/2006

MessageSujet: Re: Votez pour moi !   Dim 9 Sep - 20:11

Bonjour,
Aurélia, cette proposition n'est pas inintéressante, mais elle mélange tout...

- D'abord, que vient faire le coût de la scolarité là-dedans? Quand on paye en plus parce qu'on peut, on a le droit et quand on paye seulement ses impôts, on n'a plus le droit?

- Dans ton message tu mélanges le "t'as qu'à écouter" à un gamin de moins de 10 ans et un étudiant adulte ou quasiment... Tu seras d'accord avec moi que la qualité de l'évaluation ne sera pas tout à fait la même. Ce qui n'empêche pas d'écouter les gamins de moins de 10 ans...

- Et dans cette idée, tout est dans le "l'académie récupère ces évaluations pour faire le point concrêtement sur ses employés"...Ben, pour quoi faire? Quelle est la place de cette évaluation par rapport à d'autres critères? Quelle conséquence d'une "mauvaise" notation? À voir...

- Des enseignants se la coulent douce. Bon, peut-être. Combien? Quel pourcentage de la profession? Par rapport à d'autres corps de métier? Ben on n'en sait rien. J'ai rencontré des profs extrêment maladroits, extrêmement mal formés, extrêmement cons aussi, tire-au-flanc jamais et pour cause, tire-au-flanc devant 25 gamins de 10 ans, oublie Aurélia, c'est pas jouable...

- Quant au principe général de l'évaluation des profs par les élèves, cela date, allez, des années 20. À Summerhill, les gamins choisissaient (choisissent?) les cours où ils voulaient aller, quelle meilleure évaluation?


- Enfin bon, un peu plus d'écoute, un peu plus de participattitude dans les écoles pourquoi pas, mais surtout, surtout, que soit enfin désamorcée la guéguerre à la noix entre les parents et les profs: tout est à faire dans ce domaine en France plus qu'ailleurs, je te le dis de mes expériences européennes diverses...

[/url]http://www.summerhillschool.co.uk/[url][/url]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PITICLINE
Bavard(e)
Bavard(e)


Féminin
Nombre de messages : 91
Age : 48
Localisation : Varsovie
Date d'inscription : 16/09/2006

MessageSujet: Re: Votez pour moi !   Dim 9 Sep - 20:17

Et j'ajoute que ce ne sont pas les poncifs de la lettre de Sarko ni les suppressions de postes en masse qui vont désamorcer ni cette guerre ni l'échec scolaire en général... Moins de mots, moins de com et plus de moyens appliqués à des idées à peu près claires sur l'école que nous voulons...
Si nous souhaitons que l'école ne soit plus un lieu d'émancipation sociale, il faut faire comme Sarko aujourd'hui.
Bon, vous la connaissez celle-là: "l'éducation coûte cher? Essayez donc l'ignorance..." (Abraham Lincoln)
Ça y est, c'est bon, je crois qu'on a assez essayé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aragorn
Soliloqueur
Soliloqueur


Masculin
Nombre de messages : 7038
Date d'inscription : 14/09/2006

MessageSujet: Re: Votez pour moi !   Dim 9 Sep - 20:29

Vote (n) Cérémonie folklorique au cours de laquelle les citoyens d'un pays sont invités à défiler devant une caisse dotée d'un fente et à y glisser une feuille de papier comportant un oui ou un non. Le but final consiste à récupérer le papier pour le recycler dès que la caisse est pleine.

_________________


Avec le temps le fleuve accroît sa rive, la mer détruit la sienne. La docilité plus féconde que la violence ?
Gilbert CESBRON, Libérez Barabbas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurélia
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Votez pour moi !   Dim 9 Sep - 20:38

S'lut Piti ! Je respecte ton point de vue... permet moi de garder le mien... et de constater que de plus en plus de parents optent pour les écoles privées (payantes) pour être sûrs que leurs enfants aient toutes les chances de réussites... ce qui n'est pas forcément le cas dans certaines écoles publiques (gratuites).

Ok, on ne peut pas parler de la même manière pour un enfant de moins de 10 ans et pour les jeunes adultes. Pourtant tout se joue avant 10 ans... et quand les enseignants ne donnent pas la soif d'apprendre, l'envie de découvrir, le désir d'aller plus loin, ben forcément y'a un bug plus tard !

Maintenant je ne faisais que relever un situation du Canada que je trouve positive : il y a (à priori) un tout autre engouement de la part des enseignants...

Avenue
Revenir en haut Aller en bas
Aragorn
Soliloqueur
Soliloqueur


Masculin
Nombre de messages : 7038
Date d'inscription : 14/09/2006

MessageSujet: Re: Votez pour moi !   Lun 10 Sep - 18:56

M. Fillon épingle Rama Yade pour sa "gaffe"

Pour le premier ministre, la visite de la secrétaire d'état aux droits de l'homme au squatteurs d'Aubervilliers, jeudi, est "une gaffe liée à son inexpérience". "C'est aussi le risque quand on prend des jeunes inexpérimentés. Mais, en même temps, ils apportent tellement (...) que je ne regrette à aucun moment d'avoir choisi Rama Yade", a-t-il déclaré, dimanche. "L'incident est clos : Rama Yade sait très bien qu'elle n'aurait pas dû s'y rendre, en tout cas pas dans ces conditions là", a-t-il conclut. -(avec AFP et Reuters)


Euh, juste une question :
elle sert à quoi ????

_________________


Avec le temps le fleuve accroît sa rive, la mer détruit la sienne. La docilité plus féconde que la violence ?
Gilbert CESBRON, Libérez Barabbas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Votez pour moi !   Lun 10 Sep - 19:13

a attirer les votes des minorités comme par le passé avec Kofi yangnane ou Bambuck
Revenir en haut Aller en bas
Ollyves
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Votez pour moi !   Mar 11 Sep - 9:39

La police, pare-chocs de Jean Sarkozy
Le fils du Président doit comparaître aujourd’hui pour délit de fuite, deux ans après les faits.
Par Renaud Lecadre

Le fils cadet de Nicolas Sarkozy est cité à comparaître ce matin en correctionnelle pour délit de fuite (une simple audience de procédure, destinée à fixer la date du procès et le montant d’une éventuelle caution). Le plaignant, M’Hamed Bellouti, n’envisageait pas d’en venir à une telle extrémité, s’agissant d’un accident de la circulation d’une affligeante banalité. Mais après deux ans de vaines tentatives pour se faire rembourser 260 euros de dégâts, il ne supporte pas que «certains se croient au-dessus des lois».
Le 10 octobre 2005, place de la Concorde à Paris, haut lieu de densité automobile, M’Hamed freine au volant de la BMW de son père. Derrière, un scooter n’a pas le temps de s’arrêter et emboutit le pare-chocs de la voiture. Puis prend aussitôt la tangente «en faisant un geste offensant de la main» . Un passager de la BMW a le temps de noter l’immatriculation du scooter.
M’Hamed contacte son assureur, qui écrit au propriétaire du deux-roues en janvier 2006. Pas de réponse. Un mois plus tard, M’Hamed, muni d’une expertise qui fixe à 260 euros les réparations, porte plainte au commissariat du XVIe arrondissement pour délit de fuite. Il ne connaît pas encore l’identité du conducteur du scooter, même si il a vu son visage. «Les policiers m’ont dit : Pas de problème, il y aura une confrontation. »
Illustre. En mars, M’Hamed rappelle le commissariat : plus de trace de sa plainte… Egarée. L’été arrive, la police n’a toujours pas pisté le propriétaire du scooter. Mais l’assureur, si : Jean Sarkozy de Nagy-Bocsa, domicilié à Neuilly. «C’est quand même bizarre que l’assureur l’a retrouvé et pas la police», note M’Hamed, qui n’apprend le nom de son illustre «percuteur» qu’en septembre 2006, en obtenant copie des trois courriers envoyés en vain par la Maaf : «On me dit d’être prudent en période électorale. Alors j’attends.»
Le 7 janvier 2007, nouveau fait divers sur deux-roues. Le scooter de Sarkozy fils est dérobé à Neuilly. Avec une célérité remarquable et au moyen d’un pistage ADN, la police retrouve l’engin en dix jours. Pour M’Hamed, c’en est trop : «On me prend pour un con.» Son père et son frère militent à l’UMP, ils lui suggèrent de tenter un ultime arrangement amiable. Le second se rend au QG de campagne de Nicolas Sarkozy, est reçu par une secrétaire. Toujours rien.
«Principe». M’Hamed Bellouti se décide à porter l’affaire au pénal. Son avocat, M e Christophe Launay, rédige une citation directe en août pour destruction de bien et délit de fuite. «Je ne lâche pas le morceau, par principe. N’importe quel citoyen qui tape une voiture avec délit de fuite est convoqué. Pourquoi cette justice à deux vitesses ? Quand on lui vole son scooter, y a du zèle ; quand il percute ma voiture, y a plus de zèle.» En plus des 260 euros (pour un pare-chocs enfoncé), M’Hamed en demande 4 000 pour préjudice moral : «Pour l’attente, et parce je crois encore à la démocratie.»
Revenir en haut Aller en bas
Aragorn
Soliloqueur
Soliloqueur


Masculin
Nombre de messages : 7038
Date d'inscription : 14/09/2006

MessageSujet: Re: Votez pour moi !   Mar 11 Sep - 13:42


_________________


Avec le temps le fleuve accroît sa rive, la mer détruit la sienne. La docilité plus féconde que la violence ?
Gilbert CESBRON, Libérez Barabbas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jardy
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Votez pour moi !   Mar 11 Sep - 15:18

Ollyves a écrit:
La police, pare-chocs de Jean Sarkozy
Le fils du Président doit comparaître aujourd’hui pour délit de fuite, deux ans après les faits.
Par Renaud Lecadre

Le fils cadet de Nicolas Sarkozy est cité à comparaître ce matin en correctionnelle pour délit de fuite (une simple audience de procédure, destinée à fixer la date du procès et le montant d’une éventuelle caution). Le plaignant, M’Hamed Bellouti, n’envisageait pas d’en venir à une telle extrémité, s’agissant d’un accident de la circulation d’une affligeante banalité. Mais après deux ans de vaines tentatives pour se faire rembourser 260 euros de dégâts, il ne supporte pas que «certains se croient au-dessus des lois».
Le 10 octobre 2005, place de la Concorde à Paris, haut lieu de densité automobile, M’Hamed freine au volant de la BMW de son père. Derrière, un scooter n’a pas le temps de s’arrêter et emboutit le pare-chocs de la voiture. Puis prend aussitôt la tangente «en faisant un geste offensant de la main» . Un passager de la BMW a le temps de noter l’immatriculation du scooter.
M’Hamed contacte son assureur, qui écrit au propriétaire du deux-roues en janvier 2006. Pas de réponse. Un mois plus tard, M’Hamed, muni d’une expertise qui fixe à 260 euros les réparations, porte plainte au commissariat du XVIe arrondissement pour délit de fuite. Il ne connaît pas encore l’identité du conducteur du scooter, même si il a vu son visage. «Les policiers m’ont dit : Pas de problème, il y aura une confrontation. »
Illustre. En mars, M’Hamed rappelle le commissariat : plus de trace de sa plainte… Egarée. L’été arrive, la police n’a toujours pas pisté le propriétaire du scooter. Mais l’assureur, si : Jean Sarkozy de Nagy-Bocsa, domicilié à Neuilly. «C’est quand même bizarre que l’assureur l’a retrouvé et pas la police», note M’Hamed, qui n’apprend le nom de son illustre «percuteur» qu’en septembre 2006, en obtenant copie des trois courriers envoyés en vain par la Maaf : «On me dit d’être prudent en période électorale. Alors j’attends.»
Le 7 janvier 2007, nouveau fait divers sur deux-roues. Le scooter de Sarkozy fils est dérobé à Neuilly. Avec une célérité remarquable et au moyen d’un pistage ADN, la police retrouve l’engin en dix jours. Pour M’Hamed, c’en est trop : «On me prend pour un con.» Son père et son frère militent à l’UMP, ils lui suggèrent de tenter un ultime arrangement amiable. Le second se rend au QG de campagne de Nicolas Sarkozy, est reçu par une secrétaire. Toujours rien.
«Principe». M’Hamed Bellouti se décide à porter l’affaire au pénal. Son avocat, M e Christophe Launay, rédige une citation directe en août pour destruction de bien et délit de fuite. «Je ne lâche pas le morceau, par principe. N’importe quel citoyen qui tape une voiture avec délit de fuite est convoqué. Pourquoi cette justice à deux vitesses ? Quand on lui vole son scooter, y a du zèle ; quand il percute ma voiture, y a plus de zèle.» En plus des 260 euros (pour un pare-chocs enfoncé), M’Hamed en demande 4 000 pour préjudice moral : «Pour l’attente, et parce je crois encore à la démocratie.»

On m'a dit que quand on en a marre d'aller sur le "chat" , on fait la rubrique des CHIENS ECRASES..confused scratch
Revenir en haut Aller en bas
Ollyves
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Votez pour moi !   Mar 11 Sep - 15:35

Jardy a écrit:


On m'a dit que quand on en a marre d'aller sur le "chat" , on fait la rubrique des CHIENS ECRASES..confused scratch

Ben voyons.....les membres de l'UMP ne supportent plus les frasques de "l'Aiglon" ou.... comment certaine délinquance envahit les ors de la République ?

"Je veux un Etat qui fasse respecter la loi par tout le monde et qui ne laisse aucun acte de délinquance impuni, aussi minime soit-il."

Sarkozy- Discours de Perpignan du 23 février 2007
http://www.u-m-p.org/site/index.php/ump/s_informer/discours/nicolas_sarkozy_a_perpignan
Revenir en haut Aller en bas
PITICLINE
Bavard(e)
Bavard(e)


Féminin
Nombre de messages : 91
Age : 48
Localisation : Varsovie
Date d'inscription : 16/09/2006

MessageSujet: Re: Votez pour moi !   Mer 12 Sep - 15:00

Je sais pas où le mettre mais ça me fait bien rire:
http://www.leplacide.com/caricature/caricature.php?datemoins=2007-09-10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aragorn
Soliloqueur
Soliloqueur


Masculin
Nombre de messages : 7038
Date d'inscription : 14/09/2006

MessageSujet: Re: Votez pour moi !   Mer 12 Sep - 18:49

Colomba Colomba Colomba

_________________


Avec le temps le fleuve accroît sa rive, la mer détruit la sienne. La docilité plus féconde que la violence ?
Gilbert CESBRON, Libérez Barabbas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Votez pour moi !   Dim 16 Sep - 0:21

L’US Army et Tsahal forment l’armée colombienne à la torture.

Les forces armées colombiennes sont assistées de conseillers militaires israéliens et états-uniens pour réprimer la rébellion marxiste-léniniste des FARC a indiqué Juan Manuel Santos, ministre de la Défense, au quotidien Semana [1]. Il s’agit principalement de la sous-traitance et de la formation aux « techniques spéciales d’interrogatoires », c’est-à-dire à la torture.

Ce contrat a été négocié par l’ancien ministre travailliste israélien Shlomo Ben Ami, actuel vice-président du Centre international de Tolède pour la paix (CIT Pax), un think tank qui prétend aider à la résolution des conflits en Colombie.

Dans les années 60, le Pentagone avait créé deux écoles de torture, l’une à Taiwan (Political Warfare Cadres Academy), l’autre à Panama (School of Americas), rendue célébre par le film de Constantin Costa-Gavras, État de siège. Fermées par le président Clinton, ces institutions ont été reconstituées par l’US Army à Bagram (Afghanistan) et Guantanamo (Cuba). Outre des cours sur place, elles proposent maintenant des assistances à l’étranger en partenariat avec des officiers israéliens ayant développé leur savoir-faire en Palestine occupée.


Et j'espère encore le forum société ???? mais ça ne semble intéresser personne........ Poupy
Revenir en haut Aller en bas
Ollyves
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Votez pour moi !   Mer 19 Sep - 19:55

La phto du prochain remaniement !

Revenir en haut Aller en bas
Aragorn
Soliloqueur
Soliloqueur


Masculin
Nombre de messages : 7038
Date d'inscription : 14/09/2006

MessageSujet: Re: Votez pour moi !   Mer 19 Sep - 20:12

Colomba Colomba Colomba Colomba Colomba

_________________


Avec le temps le fleuve accroît sa rive, la mer détruit la sienne. La docilité plus féconde que la violence ?
Gilbert CESBRON, Libérez Barabbas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
delia
3eme Place au Classement du Forum
3eme Place au Classement du Forum
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1307
Age : 64
Localisation : Haute Loire
Emploi : Formatrice
Loisirs : mosaique musique jardinage
Date d'inscription : 04/01/2007

MessageSujet: Re: Votez pour moi !   Mer 19 Sep - 20:55

affraid affraid affraid affraid affraid affraid affraid affraid affraid affraid affraid affraid affraid affraid affraid

_________________
Toujours à l'est, c'est déjà l'ouest
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
delia
3eme Place au Classement du Forum
3eme Place au Classement du Forum
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1307
Age : 64
Localisation : Haute Loire
Emploi : Formatrice
Loisirs : mosaique musique jardinage
Date d'inscription : 04/01/2007

MessageSujet: Re: Votez pour moi !   Jeu 20 Sep - 1:05

Ollyves a écrit:
La phto du prochain remaniement !


L'idéal ,finalement, ce serait à l'echelon de 63 millions de Français .....


Méfions nous

_________________
Toujours à l'est, c'est déjà l'ouest
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Votez pour moi !   Jeu 20 Sep - 3:48

nonnnnnnnnnn, car chez nous on parle de plus en plus à un rattachement à la FRANCE.........
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Votez pour moi !   Jeu 20 Sep - 3:56

Poupy a écrit:
L’US Army et Tsahal forment l’armée colombienne à la torture.

Les forces armées colombiennes sont assistées de conseillers militaires israéliens et états-uniens pour réprimer la rébellion marxiste-léniniste des FARC a indiqué Juan Manuel Santos, ministre de la Défense, au quotidien Semana [1]. Il s’agit principalement de la sous-traitance et de la formation aux « techniques spéciales d’interrogatoires », c’est-à-dire à la torture.

Ce contrat a été négocié par l’ancien ministre travailliste israélien Shlomo Ben Ami, actuel vice-président du Centre international de Tolède pour la paix (CIT Pax), un think tank qui prétend aider à la résolution des conflits en Colombie.

Dans les années 60, le Pentagone avait créé deux écoles de torture, l’une à Taiwan (Political Warfare Cadres Academy), l’autre à Panama (School of Americas), rendue célébre par le film de Constantin Costa-Gavras, État de siège. Fermées par le président Clinton, ces institutions ont été reconstituées par l’US Army à Bagram (Afghanistan) et Guantanamo (Cuba). Outre des cours sur place, elles proposent maintenant des assistances à l’étranger en partenariat avec des officiers israéliens ayant développé leur savoir-faire en Palestine occupée.


Et j'espère encore le forum société ???? mais ça ne semble intéresser personne........ Poupy


Franchement, s'il s'agit de libérer des otages, parfois prisonniers depuis plus de 10 ans, pourquoi pas? A torture, torture et demie ....

Revenir en haut Aller en bas
Aurélia
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Votez pour moi !   Jeu 20 Sep - 8:21

phil2504 a écrit:
nonnnnnnnnnn, car chez nous on parle de plus en plus à un rattachement à la FRANCE.........

Colomba Colomba Colomba l'a fait une enchère sur Ebay not' Sarko ?
Revenir en haut Aller en bas
Ollyves
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Votez pour moi !   Jeu 20 Sep - 8:36

phil2504 a écrit:
Franchement, s'il s'agit de libérer des otages, parfois prisonniers depuis plus de 10 ans, pourquoi pas? A torture, torture et demie ....
Hola ! Phil ! Rien, même le plus abject, ne peut justifier la torture !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Votez pour moi !   Ven 21 Sep - 1:39

Ollyves a écrit:
phil2504 a écrit:
Franchement, s'il s'agit de libérer des otages, parfois prisonniers depuis plus de 10 ans, pourquoi pas? A torture, torture et demie ....
Hola ! Phil ! Rien, même le plus abject, ne peut justifier la torture !

A choisir, je préfère être piétiné pendant quelques heures par des barbares que d'être séparés des miens pour plusieurs années, juste pour mes idées. Cela dit, aucune des deux ne devrait exister, nous sommes d'accord !!!
Revenir en haut Aller en bas
Ollyves
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Votez pour moi !   Lun 24 Sep - 8:14

La rentrée des couacs
Déclarations, démentis... Depuis septembre, le gouvernement semble naviguer à vue.
Par NATHALIE RAULIN

Symptôme
d’hystérie gouvernementale ? Les ministres, à commencer par le premier
d’entre eux, semblent avoir perdu tout sens de la nuance dans leur
expression publique. Ces derniers jours, ils ont ainsi promis un «plan
de rigueur» aux fonctionnaires, annoncé la «faillite» de l’Etat et
parlé d’une «guerre» avec l’Iran.

Des déclarations fracassantes
immédiatement suivies d’un tombereau de correctifs ou de démentis. Au
point que l’on ne sait plus bien ce qui relève de la bourde ou du
ballon d’essai commandité par l’Elysée. Une confusion accentuée par
l’absence de consensus au sommet de l’Etat sur des sujets aussi
sensibles que l’usage des tests ADN dans le contrôle de l’immigration,
la culture des OGM ou l’entrée de la Turquie dans l’Union européenne.
Au final, sur bon nombre de sujets, Nicolas Sarkozy et ses ministres
ont, depuis début septembre, dit tout et son contraire. Revue des
derniers couacs.

La faillite
«Je suis à la
tête d’un Etat en situation de faillite financière.» «L’image» que
François Fillon a choisie vendredi lors d’un déplacement en Corse n’a
pas fini de faire des vagues (lire page suivante). Dimanche, dans le
JDD, le secrétaire d’Etat aux Affaires européennes, Jean-Pierre Jouyet,
corrige les propos du chef du gouvernement : «Faillite, le mot est trop
fort.» Il s’agissait seulement, explique-t-il, de susciter un
«électrochoc à des fins pédagogiques»…
La guerre
«C’est
la guerre», a déclaré Bernard Kouchner (Affaires étrangères), le 16
septembre, au grand jury RTL/ le Figaro/LCI, évoquant le fait qu’il
fallait «se préparer au pire» avec l’Iran. Devant le tollé, le chef de
la diplomatie a fait machine arrière mercredi à Moscou. Ce «maelström»
serait la faute des «journalistes» : «C’est une manipulation, a-t-il
dit. Je ne veux pas la guerre, je veux la paix.»
La rigueur
«Il
y aura un plan de rigueur pour les fonctionnaires.» Signée Christine
Lagarde (Economie), cette déclaration début septembre a inquiété
jusqu’à Nicolas Sarkozy, alors occupé à concocter son discours sur les
régimes spéciaux et sur l’avenir de la fonction publique. Le secrétaire
général de l’Elysée, Claude Guéant, a immédiatement fait savoir qu’il
préférait parler d’un «plan de revalorisation». François Fillon a
renchéri : «Il n’y a pas de plan de rigueur. Il y a un effort constant
pour réduire les dépenses de l’Etat.»
Les OGM
Après
avoir entendu Jean-Louis Borloo (Ecologie) laisser planer la
possibilité d’un gel des cultures OGM, Michel Barnier (Agriculture) et
Laurent Wauquiez, le porte-parole du gouvernement, se sont vendredi
relayés pour affirmer que «rien n’est décidé». L’après-midi même,
Borloo confirmait pourtant sur LCI qu’ «une tendance générale se
dessinait». Sous-entendu, on va bien vers un gel des cultures OGM en
France. Hier, dans le Parisien, c’était au tour de Henri Guaino,
conseiller de Nicolas Sarkozy, de flinguer Borloo, demandant que l’on
ne traite pas «avec désinvolture» la question des OGM. Et de menacer :
«La position de la France sera définie à l’issue du Grenelle de
l’environnement par le président de la République et le Premier
ministre.» En clair, pas par Borloo.
La Turquie
«Je
ne crois pas que la Turquie ait sa place en Europe.» Par ses mots,
Nicolas Sarkozy a invité implicitement Jean-Pierre Jouyet (Affaires
européennes), jeudi soir sur TF1 et France 2, à ne pas se mêler des
affaires des grands. Devant le comité Balladur chargé de réfléchir à la
réforme des institutions, ce dernier avait suggéré que la France
renonce aux dispositions constitutionnelles imposant un référendum pour
toute nouvelle adhésion à l’UE. Emise par Jouyet «à titre personnel»,
cette idée avait pourtant été validée par l’Elysée, le candidat Sarkozy
l’ayant lui même défendue.
Les tests ADN
Le
recours aux tests ADN dans le cadre du regroupement familial, approuvé
mercredi par les députés dans le cadre du projet loi sur l’immigration
de Brice Hortefeux (Immigration), a essuyé depuis les critiques d’une
brochette de ministres : après Bernard Kouchner, Fadela Amara (Ville)
et Martin Hirsch (solidarité), c’était samedi au tour de Christine
Boutin (Logement) de se dire «choquée». Et Henri Gaino n’y est pas
favorable non plus.
Le Rafale
Hervé Morin
(Défense) a attaqué bille en tête le Rafale, fleuron du groupe Dassault
avia­tion, dont le premier actionnaire est réputé proche de Sarkozy.
Pour le ministre, «l’hypertechnologie est un frein à l’exportation». Du
coup, le porte-parole de l’Elysée David Martinon s’est fendu jeudi
d’une mise au point : «Ce que les experts disent, c’est que c’est le
meilleur avion du monde. […] C’est une bonne affaire.»
Les squatteurs
A
vouloir se mettre au diapason de l’hyperactivisme du chef de l’Etat, la
secrétaire d’Etat aux Droits de l’homme, Rama Yade, a contribué à la
cacophonie ambiante. Sa visite controversée à des squatteurs d’origine
africaine, expulsés en application d’une décision de justice prise à la
demande de la municipalité PCF d’Aubervilliers, lui a value d’être
«recadrée» par Fillon. Lequel lui a fait savoir qu’ «à l’avenir, ce
type de démarche devrait faire l’objet d’une concertation avec ses
collègues.» Signe des temps, la benjamine du gouvernement a renvoyé peu
après Fillon dans les cordes, en assurant avoir « le soutien du chef de
l’Etat».
Le remaniement
Pour exister, les
ministres en viennent à citer Sarkozy à tout va. Mercredi, sur Canal +,
Hervé Morin a créé la sensation en révélant une confidence du Président
sur un «probable» remaniement du gouvernement en janvier, certains
ministres étant susceptibles «d’exploser en plein vol». Démenti
immédiat de l’Elysée. «Il n’y a pas de remaniement envisagé ou
programmé», a renchéri Wauquiez. «Ceux qui en ont parlé, en ont parlé
imprudemment», a tranché Sarkozy. Une phrase d’actualité.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Votez pour moi !   Lun 24 Sep - 8:41

Voilà le procureur du forum en pleine effervescence dès le début de semaine, ce qui promet un bouquet final des plus attendus pour ce prochain week-end.
des têtes vont tomber, après le Rugby....le fils de sarkozy, la femme de sarkozy, le gouvernement...... etc............à qui le tour ??? Colomba Colomba
J'attends avec impatience les ragots j'en suis friand.
Revenir en haut Aller en bas
Ollyves
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Votez pour moi !   Lun 24 Sep - 10:31

Allez...rien que pour Invovo, puisqu'il adore ça....

La députée de Toul (Meurthe-et-Moselle) et porte-parole de l’UMP Nadine Morano, au permis de conduire menacé, a déclaré vendredi effectuer un stage à Nancy afin de récupérer quatre points.
La députée, qui dit rouler 40.000 km par an «sans chauffeur», a perdu neuf de ses douze points «uniquement sur des contrôles de vitesse», flashée au radar automatique ou verbalisée à la jumelle, a-t-elle expliqué à l’AFP. «J’ai changé un peu ma conduite. Mais je fais partie des conducteurs pressés», s’est excusée la députée.
Avec trois petits points dans son escarcelle, Morano s’est résolue à effectuer un stage de récupération à Nancy parce qu’elle a«absolument besoin de son permis».
Jeudi, la quinzaine de conducteurs qui, moyennant 220 euros, se sont inscrits à ce stage, a donc vu s’asseoir une certaine «Nadine M.»,
comme l’indique l’écriteau placé sur sa table d’écolier, dont l’anonymat a rapidement volé en éclat.
«Je suis une citoyenne comme une autre», s’est justifiée la députée, qui a affirmé n’avoir «jamais» effectué aucune démarche pour récupérer ses points d’une manière détournée.
Nadine Morano, qui a avoué «râler contre des contrôles» qu’elle estime parfois «inopportuns», «mal placés», «pour faire du chiffre», s’est toutefois déclaré satisfaite du stage, «très interactif», qui lui a «beaucoup appris» et lui a montré qu’elle «avait tort» quand elle pestait.
Revenir en haut Aller en bas
Jardy
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Votez pour moi !   Lun 24 Sep - 10:35

Du Monde comme bible de notre "vieil écolo national"



Ollyves a écrit:
La rentrée des couacs
Déclarations, démentis... Depuis septembre, le gouvernement semble naviguer à vue.
Par NATHALIE RAULIN

Symptôme
d’hystérie gouvernementale ? Les ministres, à commencer par le premier
d’entre eux, semblent avoir perdu tout sens de la nuance dans leur
expression publique. Ces derniers jours, ils ont ainsi promis un «plan
de rigueur» aux fonctionnaires, annoncé la «faillite» de l’Etat et
parlé d’une «guerre» avec l’Iran.

Des déclarations fracassantes
immédiatement suivies d’un tombereau de correctifs ou de démentis. Au
point que l’on ne sait plus bien ce qui relève de la bourde ou du
ballon d’essai commandité par l’Elysée. Une confusion accentuée par
l’absence de consensus au sommet de l’Etat sur des sujets aussi
sensibles que l’usage des tests ADN dans le contrôle de l’immigration,
la culture des OGM ou l’entrée de la Turquie dans l’Union européenne.
Au final, sur bon nombre de sujets, Nicolas Sarkozy et ses ministres
ont, depuis début septembre, dit tout et son contraire. Revue des
derniers couacs.

La faillite
«Je suis à la
tête d’un Etat en situation de faillite financière.» «L’image» que
François Fillon a choisie vendredi lors d’un déplacement en Corse n’a
pas fini de faire des vagues (lire page suivante). Dimanche, dans le
JDD, le secrétaire d’Etat aux Affaires européennes, Jean-Pierre Jouyet,
corrige les propos du chef du gouvernement : «Faillite, le mot est trop
fort.» Il s’agissait seulement, explique-t-il, de susciter un
«électrochoc à des fins pédagogiques»…
La guerre
«C’est
la guerre», a déclaré Bernard Kouchner (Affaires étrangères), le 16
septembre, au grand jury RTL/ le Figaro/LCI, évoquant le fait qu’il
fallait «se préparer au pire» avec l’Iran. Devant le tollé, le chef de
la diplomatie a fait machine arrière mercredi à Moscou. Ce «maelström»
serait la faute des «journalistes» : «C’est une manipulation, a-t-il
dit. Je ne veux pas la guerre, je veux la paix.»
La rigueur
«Il
y aura un plan de rigueur pour les fonctionnaires.» Signée Christine
Lagarde (Economie), cette déclaration début septembre a inquiété
jusqu’à Nicolas Sarkozy, alors occupé à concocter son discours sur les
régimes spéciaux et sur l’avenir de la fonction publique. Le secrétaire
général de l’Elysée, Claude Guéant, a immédiatement fait savoir qu’il
préférait parler d’un «plan de revalorisation». François Fillon a
renchéri : «Il n’y a pas de plan de rigueur. Il y a un effort constant
pour réduire les dépenses de l’Etat.»
Les OGM
Après
avoir entendu Jean-Louis Borloo (Ecologie) laisser planer la
possibilité d’un gel des cultures OGM, Michel Barnier (Agriculture) et
Laurent Wauquiez, le porte-parole du gouvernement, se sont vendredi
relayés pour affirmer que «rien n’est décidé». L’après-midi même,
Borloo confirmait pourtant sur LCI qu’ «une tendance générale se
dessinait». Sous-entendu, on va bien vers un gel des cultures OGM en
France. Hier, dans le Parisien, c’était au tour de Henri Guaino,
conseiller de Nicolas Sarkozy, de flinguer Borloo, demandant que l’on
ne traite pas «avec désinvolture» la question des OGM. Et de menacer :
«La position de la France sera définie à l’issue du Grenelle de
l’environnement par le président de la République et le Premier
ministre.» En clair, pas par Borloo.
La Turquie
«Je
ne crois pas que la Turquie ait sa place en Europe.» Par ses mots,
Nicolas Sarkozy a invité implicitement Jean-Pierre Jouyet (Affaires
européennes), jeudi soir sur TF1 et France 2, à ne pas se mêler des
affaires des grands. Devant le comité Balladur chargé de réfléchir à la
réforme des institutions, ce dernier avait suggéré que la France
renonce aux dispositions constitutionnelles imposant un référendum pour
toute nouvelle adhésion à l’UE. Emise par Jouyet «à titre personnel»,
cette idée avait pourtant été validée par l’Elysée, le candidat Sarkozy
l’ayant lui même défendue.
Les tests ADN
Le
recours aux tests ADN dans le cadre du regroupement familial, approuvé
mercredi par les députés dans le cadre du projet loi sur l’immigration
de Brice Hortefeux (Immigration), a essuyé depuis les critiques d’une
brochette de ministres : après Bernard Kouchner, Fadela Amara (Ville)
et Martin Hirsch (solidarité), c’était samedi au tour de Christine
Boutin (Logement) de se dire «choquée». Et Henri Gaino n’y est pas
favorable non plus.
Le Rafale
Hervé Morin
(Défense) a attaqué bille en tête le Rafale, fleuron du groupe Dassault
avia­tion, dont le premier actionnaire est réputé proche de Sarkozy.
Pour le ministre, «l’hypertechnologie est un frein à l’exportation». Du
coup, le porte-parole de l’Elysée David Martinon s’est fendu jeudi
d’une mise au point : «Ce que les experts disent, c’est que c’est le
meilleur avion du monde. […] C’est une bonne affaire.»
Les squatteurs
A
vouloir se mettre au diapason de l’hyperactivisme du chef de l’Etat, la
secrétaire d’Etat aux Droits de l’homme, Rama Yade, a contribué à la
cacophonie ambiante. Sa visite controversée à des squatteurs d’origine
africaine, expulsés en application d’une décision de justice prise à la
demande de la municipalité PCF d’Aubervilliers, lui a value d’être
«recadrée» par Fillon. Lequel lui a fait savoir qu’ «à l’avenir, ce
type de démarche devrait faire l’objet d’une concertation avec ses
collègues.» Signe des temps, la benjamine du gouvernement a renvoyé peu
après Fillon dans les cordes, en assurant avoir « le soutien du chef de
l’Etat».
Le remaniement
Pour exister, les
ministres en viennent à citer Sarkozy à tout va. Mercredi, sur Canal +,
Hervé Morin a créé la sensation en révélant une confidence du Président
sur un «probable» remaniement du gouvernement en janvier, certains
ministres étant susceptibles «d’exploser en plein vol». Démenti
immédiat de l’Elysée. «Il n’y a pas de remaniement envisagé ou
programmé», a renchéri Wauquiez. «Ceux qui en ont parlé, en ont parlé
imprudemment», a tranché Sarkozy. Une phrase d’actualité.


s'cusez moi po le droit de dire de conneries..chu handicapé pour répondre..Sad

alors je vais parodier notre président avec une citation très sérieuse..

" le temps qu'on met à plaire...objectif cher à beaucoup de nos gauchistes.. on ne le met pas à ...faire "..Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Aurélia
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Votez pour moi !   Lun 24 Sep - 11:53

moralité, roulez à vélo
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Votez pour moi !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Votez pour moi !
Revenir en haut 
Page 2 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Hors-Sujet] Parodie Star Wars de Pigrelin
» Votez pour Fanintendo et mon lapin Cricroc vous remerciera
» VOTEZ POUR LE NOM DE LIGUE DU CLUB I
» Votez pour l'event sécu Carottes VS Lapins
» VOTEZ POUR CHARLOTTE!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Un forum :: Les ramdameurs parlent aux ramdameurs :: On parle politique...-
Sauter vers: